Kaalookland

Mes lectures, mes histoires, votre avis.

le 02-05-2009 00:48

Ces mots de ... Enki Bilal dans ... Animal'z

L'auteur l'a écrit, ça m'a plu, je vous le dis !

 

 « C’est le commencement qui est le pire, puis le milieu, puis la fin ; à la fin, c’est la fin qui est le pire. »

 

photo1478046

 

Qu'en pensez vous ? Réagissez.

 


 
 
le 01-05-2009 11:47

Top 3 du mois ... d'Avril

Voici les trois livres, toutes catégories confondues, que j'ai lu et qui m'ont le plus marqué en ce mois d'Avril 2009 :

 

1° Animal'z de Enki Bilal

photo1478046

Avis :

 

2° Troie de David Gemmell

photo1537517

Avis :

 

3° Vinland saga de Makoto Yukimura

photo1482767

Avis :

 

Ce classement reste subjectif, il ne se base que sur mon avis et a pour but de vous aiguiller sur ce que j'ai aimé et que je vous conseille de lire.

 

Kaalook

 

 

 

 


 
 
le 30-04-2009 11:09

Avez vous lu ... Troie de David Gemell

Titre : Troie

Auteur : David Gemmel

Type : Roman

Genre : Histoire / Fantastique

 Editeur : Bragelonne

Nombre de volumes : 3

 

 

                                   Rapidavis : Public : Histoire : Intérêt :

 

Rhésus Mai : A l’époque où Troie était encore une belle et puissante cité fortifiée, les mycéniens, barbares et pirates avides de richesse, prenaient de plus en plus leurs aises en Grèce et en Méditerranée.

Toutefois un homme leur faisait peur, de nombreuses rumeurs courraient sur sa personne notamment une qui en faisait un tueur sanguinaire de mycéniens. Cet homme, c’était Hélicon, prince de Dardanie, gérant sur terre comme en mer ses affaires d’une main de fer.

Vérités ou mensonges ? La réputation d’Hélicon lui attire les foudres d’Agamemnon, le roi mycénien qui décide de se débarrasser une fois pour toute de cette entrave à son « commerce juteux » en faisant tomber la tête du prince. 

A travers un monde encore peuplé de héros comme Ulysse ou Hector, la destinée d’Hélicon est liée à celle de Troie, et, des actes de l’un découleront le futur de l’autre.   

 

Comme en terre : L’histoire commence ici avant la guerre entre les mycéniens et les troyens et suit un personnage annexe, Hélicon (plus connu sous le nom d’Enée) qui sera témoin mais aussi acteur dans la tragédie qui se profile à l’horizon.

 Avant Homère, les témoignages sur cette époque sont proches du néant et cela donne à l’auteur, une entière liberté sur la vision de ce monde.

 David Gemell exploite parfaitement cette brèche méconnue de l’histoire et puisant dans son imagination fertile, il nous dépeint une antiquité crédible et fabuleuse où la quête de pouvoir et de richesse est au premier plan, où des hommes valeureux, des héros devrais je dire, sont en première ligne pour les conquérir ou les défendre.    

Hélicon, le héro est bien choisi car il n’est ni dans le camp des mycéniens ni dans celui des troyens, et, en prince commerçant et en homme vertueux, il devra forcément à un moment ou un autre s’impliquer dans l’un des deux camps.

 

 Off inhale : David Gemell nous livre ici une œuvre épique comme lui seul savait les faire, paix à son âme.

 Après avoir revisité l’histoire d’Alexandre le grand dans sa saga du Lion de Macédoine, il s’attaque ici à travers Troie à une œuvre des plus connus, l’Iliade d’Homère, mais d’une façon nouvelle et originale. Même si on devine la fin de cette nouvelle saga (quoique, Gemell est capable de tout changer), la qualité de narration de l’auteur justifie amplement la lecture de Troie, ouvrage tout simplement passionnant.

 

Kaalook

 


 
 
le 30-04-2009 00:11

Ces mots de ... Enki Bilal dans ... Animal'z

L'auteur l'a écrit, ça m'a plu, je vous le dis !

 

 « La perspective certaine de la mort pourrait mêler à la vie

 une goutte délicieuse et parfumée d’insouciance,

 mais, âmes bizarres d’apothicaires,

 vous avez fait de cette goutte

 un poison infect qui rend répugnante la vie toute entière. »

 

photo1478046

 

Qu'en pensez vous ? Réagissez.

 


Commentaires

 

1. titeshistoires  le 05-08-2009 à 11:41:42  (site)

j'aime cette citation et je pense que elle retranscrit une certaines réalité; merci de ta visite!!!

 
 
 
le 29-04-2009 10:26

Avez vous lu ... Drug-on ?

Drug-On

De : Misako Saito

 

 

Rapidavis

 Public :  Histoire :  Graphisme :  Intérêt :  

 

Kezako ? La Gueule du dragon est une petite île étrange reliée à la cote par une chaussée en pierre. Elle est protégée nuit et jour par la police qui en interdit l’accès à tous. Les légendes qui courent sur cette île la rendent toutefois attractive aux yeux de beaucoup. En effet elle renfermerait le pouvoir de réaliser son souhait.

 Cette légende urbaine, Ian, un jeune homme, avec deux amis  souhaitent la vérifier en esperant qu'au bout de cette aventure leurs rêves deviendront réalité.

Ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’une terrible malédiction frappe tous ceux qui vont sur l’île. Heureusement, les Takers comme Kai le personnage principal, sont là pour les protéger des dangers qu’ils encourent et pour préserver aux yeux du monde les secrets de la Gueule du dragon.

 

 Sakéjenpense : Lorsque j’ai pris ce manga, je pensais que c’était un shojo au vu de la couverture. Je me trompais comme souvent, l’habit du manga ne faisait pas le shojo car un sombre seinen m’y attendait.Dès les premières pages, où on assiste à un découpage de monstres, j’ai su que ce ne serait pas une histoire d’amour.

 Après comme Ian et ses amis, j’ai voulu savoir le pourquoi du comment.

Le pourquoi, c’est l’île bien sur, qui transforme les hommes en monstres avant qu’il n’ait eu le temps de réaliser leurs rêves. Et, les Takers sont donc là pour empêcher que de pauvres humains voient leur rêve devenir cauchemar. Le scénario un peu fade ne m'a pas convaincu. Première déception.

La deuxième fut au niveau de l’action. Qui dit "monstres contre humains survitaminés" implique des scènes de combat. Mais là non plus, les confrontations ne m'ont pas emballé, l'animation des protagonistes manquant de pêche.

Malgré tout, je dois reconnaître que le graphisme est appréciable, sans être transcendant, l’univers gothique est bien retranscrit, les décors, les tenues mais cela n'a pas suffi à garder mes yeux ouverts ...

 

 Myavis : Vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé. Le second tome a peut être plus d’intérêt que le premier mais dans tous les cas, je ne m’y aventurerai pas. Je ne vous  conseille donc pas ce manga sauf si vous adorez le, les ... je ne sais pas !

 

Kaalook

 

NB : Pour ceux qui n'auraient pas compris à quoi correspondent les icones du "rapidavis" ma nouvelle invention (et j'en suis fier), j'ai créé un code visuel que vous pouvez retrouver en lien à la fin de ce message ! Bonne lecture.

Articles liés
Mon code visuel
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article