Kaalookland

Mes lectures, mes histoires, votre avis.

le 17-04-2012 00:08

Avez vous lu ... Locke&Key ?

Titre: Locke&Key

Auteur: Joe Hill / Gabriel Rodriguez

Chez : Milady 

 

 

 Rapidavis Public :  Histoire :  Graphisme :  Intérêt :  

 

Kezako ? Après un drame épouvantable et la mort de leur père, les jeunes Tyler, Kinsey et Bode, accompagnés par leur mère, s’en vont à Keyhouse. Plus qu’une maison, Keyhouse est censée être un bon refuge pour la famille. Sauf que la demeure en question possède, elle aussi, un lourd passé et de nombreux, très nombreux mystères. Bode, le plus jeune d’entre eux, sera le premier à en découvrir l’un des secrets. En effet, il trouvera une étrange clef qui aura le pouvoir, une fois activée dans la bonne serrure de « vous faire mourir » et de libérer votre âme. Cette clef n’est que la première d’une longue liste, et toutes ont des propriétés bien différentes…

Alors que le passé semble vouloir ressurgir et torturer la famille, les ressources maléfiques ou bénéfiques de la demeure, seront-elles une aide ou non ?

 

 Sakéjenpense : Dès les premières planches, l’ambiance est donnée. Cela ne sera pas une grosse tranche de rigolade et les âmes sensibles seront révulsées. L’histoire est tragique, l’histoire est terrible et personne n’en sortira indemne.

 On suit donc, cette famille abattue par le sort, rompue par cette affreuse histoire. Meurtre, viol et traumatisme au programme. Chacun à son tour se dévoile, car chacun ne vit pas le drame de la même façon. Entre le petit bonhomme qui ne semble pas avoir été touché et qui ne comprend pas l’attitude de ses aînés et qui de ce fait imagine avoir fait une bêtise ; sa sœur qui a perdu ses repères et n’a plus de personnalité ; le grand frère qui s’en veut énormément car il s’est attribué le rôle de protecteur de la famille ; ou enfin la mère qui cache son chagrin au fond de ses verres d’alcool. Non, rien ne va plus pour eux.

 Puis, arrive cette étrange demeure, Keyhouse, digne des meilleurs films d’horreur. On sait déjà que cette maison n’est pas nette et qu’elle ne leur apportera pas la sécurité recherchée ou seulement après de nombreuses expériences douloureuses. Dès l’instant où elle apparaît, on est happée et on sait qu’on ne lâchera plus le comics. Joe Hill a bien appris la leçon auprès de « papa S. King ». Il faut bien l’avouer, le scénario est redoutable et aspire le lecteur qui ne sait pas dans quoi il vient de fourrer ses yeux.

Le dessin n’est pas en reste, car s’il était mauvais, cela ferait longtemps qu’on aurait refermé la BD. Les graphismes collent à l’ambiance, expriment bien la douleur des uns et la folie des autres. La magie s’immisce petit à petit dans les cases augmentant le mystère et scellant définitivement le lecteur dans Locke&Key.

 

 Myavis : Non, ne résistez pas, le pacte est déjà conclu avec le diable de la lecture. Vous allez acheter Locke&Key chez votre libraire préféré ou l’emprunter dans votre médiathèque bien achalandée.

 Cette série est une vraie bombe. Après trois tomes, l’intrigue est toujours plus passionnante et intrigante. De nombreux mystères planent encore sur Key&House et on se ronge les ongles en attendant la sortie du tome 4 en juin prochain.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas été aussi enthousiaste pour une série. Ne vous privez vraiment pas de ce plaisir car le bonheur se trouve derrière les portes de Keyhouse.

 

 Kaalook

 


Commentaires

 

1. Cheap Air Max 2012  le 21-04-2012 à 05:42:30  (site)

Alors que le passé semble vouloir ressurgir et torturer la famille, les ressources maléfiques ou bénéfiques de la demeure, seront-elles une aide ou non ? cheap air max

Air Max 2012

Air Max Outlet

2. Nike Air Max 90  le 08-05-2012 à 09:20:26  (site)

However, choosing to purchase Nike Air Max 90,Nike Lunar,Jordan 4 Knicks,Jordan Retro 4 and Jordan 4 Cavs that you have not yet had a chance to wear yourself can be a little risky.

 
 
 
le 02-03-2010 01:18

Avez vous lu ... La rumeur ?

Titre: La rumeur

Auteur: Enfin Libre

Chez : La boite à bulles

  

Rapidavis

Public : Histoire : Graphisme : Intérêt :  

 

Kezako ? Un homme tout de noir vêtu arrive à pieds dans un village de la France profonde. Celui-ci traverse le village au grand étonnement des habitants qui se demandent : Qui est il ? Pourquoi est il venu là ?

 L’homme en noir n’est pas très bavard ce qui n’aide pas les villageois à connaître la raison de sa venue. Tous sont d’accord pour dire qu’il s’agit d’un « homme de la ville », après certains pensent qu’il est là pour les élections, d’autres disent que c’est le fameux expert qui doit venir de Paris, il y en a même qui voit dans sa démarche une volonté spirituelle. Pourquoi un tel silence ?

Tous vont chercher à découvrir le secret de la marche silencieuse de l’homme en noir, les rumeurs vont aller bon train …

 

 Sakéjenpense : « La rumeur » est une autre création de « Enfin Libre » (les auteurs du fabuleux « Songe de Siwel »), une équipe pleine d’imagination, aux concepts toujours originaux.

La bande dessinée se présente toujours au format à l’italienne (soit un rectangle plus large que haut) et les dessins sont entièrement en noir et blanc. L’histoire ne se découpe pas en cases, et se lit sur double page de la gauche vers la droite.

 De manière concrète, on observe l’évolution de l’homme en noir sur un chemin central (plus ou moins) entouré d’habitations ou de végétations auxquelles se rajoutent les vivants, les animaux et surtout les hommes qui discutent, commentent l’attitude surprenante de cet homme venu d’ailleurs. Certains se joignent à lui, le premier est un chien, puis un enfant, le maire, une fanfare, des curieux, des journalistes, … Parmi eux, certains partent pour revenir quelques pages plus loin. Mais ils ne seront rien, rien venant de la bouche de l’homme en noir.

Ce qui fait le charme de cette BD différente, outre la qualité du graphisme, ce sont les petites scènes de la vie quotidienne que l’on découvre un peu partout dans le village. Même si l’essentiel de l’intrigue est tourné vers l’homme en noir, l’œil peut s’échapper et découvrir des mises en page humoristiques. Comme celle d’un homme entrain d'uriner sur les murs de l’église devant le prêtre furieux ou une chèvre attachée à un piquet qui tend la corde de toutes ses forces pour manger les salades avoisinantes. 

Plus on avance et plus les hypothèses concernant le mystérieux inconnu deviennent folles et drôles. L’engouement est total et une horde de gens de tout azimut  va se joindre à l'homme par curiosité ou parce qu’ils adhèrent à sa démarche silencieuse. La rumeur ne cessera pas de grandir avant la chute de la dernière page. Suspens Garanti !

 

Myavis : « La rumeur » est une BD délirante !

 

 Quand un homme rompt la quiétude d’un village, cela prend parfois des proportions démesurées ! 

 

 « Enfin Libre » démontre qu’avec une idée de base très simple, un homme qui traverse un village, et avec un bon concept, l'illustration sur double page, on peut faire une excellente bande dessinée. Leur talent créatif  y est pour beaucoup. Avec un dessin soigné et en évitant les clichés, les auteurs dépeignent avec humour la vie d’un village dont la curiosité va s’animer pour l’étranger qui s’aventure chez eux.

 

A lire pour se détendre et pour rigoler de la France profonde ! 

 

 Kaalook
 


Commentaires

 

1. kaalook  le 16-04-2012 à 23:12:57  (site)

No pub please. No more
Thanks

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article